bien_prepare_sa_saison_de_peche.jpg

Bien préparer sa saison de pêche

(18) 9
Comment
La nouvelle année annonce aussi le début d'une nouvelle saison de pêche. Découvrez ici comment optimiser vos chances d’attraper des poissons et éviter les mauvaises surprises.
Avant de commencer, rangez bien tous les accessoires de vos boites de pêche, avant de vérifier leur état.
 
MONTAGE
 

Les fils

Le fil est l'élément qui relie le poisson au pêcheur. Il est crucial de vérifier régulièrement son état. Le début d'une nouvelle année est une bonne occasion de le faire.
 

Les nylons :

Après un usage répété ; les nylons peuvent donner des signes de fatigue. Il faudra soigneusement les vérifier et comprendre les enjeux.
 
1 : le fil vrille
Si, quand vous déroulez votre fil sans lui appliquer de tension, il vrille anormalement en effectuant des boucles très serrées, c'est probablement qu'il a de la mémoire. Le fil s'est torsadé et à pris la forme de l'enroulement autour de la bobine. Ce n'est pas grave, le fil n'a pas perdu ses propriétés de résistance, mais cela peut entraîner quelques désagréments. Le risque de perruques au lancer est plus important, car la ligne aura tendance à s’emmêler dans les lancers. Elle risquera aussi de s'enrouler autour de votre scion et provoquer sa casse si vous manquez de vigilance.
 
2 : le fil est dégradé
Il faudra vérifier qu'il n'est pas pincé ou rugueux sur la totalité de la longueur du fil. Un fil pincé perd de la résistance et peut casser en cas de lancers appuyés ou de tension forte (pendant le combat d'un beau poisson par exemple). Vous devez aussi vérifier que la surface du fil est bien lisse. Si ce n'est pas le cas, c'est sûrement que le fil à frotté sur une branche ou des rochers et qu'il a perdu de la matière en surface. Là aussi, il sera moins résistant dans l'usage. On change automatiquement le tronçon usé.
 
Fil Pincé
 
 

Les tresses :

Elles nécessitent aussi une attention toute particulière. Le mauvais état d'une tresse peut être préjudiciable en action de pêche.
 
1 : les nœuds
Il faut bien contrôler la ligne sur son ensemble afin de voir s'il n'y a pas de nœuds. Il est très fréquent qu'un nœud présent sur votre ligne entraîne une formation de perruques. Si un nœud est présent, bien souvent, vous n'aurez d'autre choix que de couper le fil.
 
2 : l'état de la fibre
Le principal indicateur de l'état de votre tresse est l'état de sa fibre. Si la fibre bouloche ou que le tressage n'est plus constant, votre tresse est dégradée et à perdu ses propriétés de résistance et de glisse. Dans ce cas, il faudra aussi couper la partie du fil abîmée.
Il est parfois douloureux de se séparer d'une grande longueur de tresse au regard de son coût. Mais sachez que dans ces 2 cas, vous aurez inexorablement des problèmes !
 
Fibre abimée
 
Dans tous les cas, il faut bien vérifier que vous avez assez de fils sur votre bobine et qu'elle est bien remplie afin d'optimiser vos lancers.
 
 

Les hameçons :

Que vous ayez des hameçons montés, non montés, triples ou simples, ils ont souvent besoin d'un petit rafraîchissement pour retrouver une nouvelle jeunesse et un excellent piquant.
 

1 : La rouille et l'oxydation 

Si vous observez des traces d'oxydation ou de rouille sur vos hameçons, il faut agir de suite. Plus on attend et plus l'hameçon se dégrade.
 
#Astuce Caperlan :
Afin de retirer la rouille en profondeur, plongez vos hameçons rouillés dans un verre de Coca pendant quelques heures. Les retirer et les laver à l'eau savonneuse afin de retirer le sucre. Les rincer à l'eau claire et les essuyer en suivant.
 

2 : Le piquant 

Un bon piquant, signifie moins de décrochages et moins de ratés. Nous vous conseillons de bien vérifier le piquant de vos hameçons, de les affûter régulièrement ou de les remplacer si leur état n'est plus convenable. En cas d'hésitation, changer votre hameçon.
 
 

Les vêtements

Le confort de pêche est toujours primordial pour une action de pêche plus performante. L'étanchéité de votre waders, de votre veste ou de votre pantalon de pêche est essentielle.
Pour vérifier que votre waders est bien étanche, vous pouvez le plonger dans une bassine d'eau et vérifier qu'aucune bulle d'air ne s'échappe. Si c'est le cas, vous pourrez bien souvent le réparer à l'aide d'un kit prévu à cet effet.
 
Veste
 
Votre veste de pêche et votre pantalon ont sûrement perdu leur déperlance d'origine. Afin de la retrouver, lavez les en machine à 30°C. Sélectionnez un rinçage abondant et un essorage doux. Privilégiez le séchage sur fil. Utilisez occasionnellement le sèche-linge, température mini, durée mini, qui améliorera également la déperlance. Vous pouvez utiliser un spray re-déperlant afin d'augmenter la qualité et la durée de la déperlance.
 

Le moulinet

 
 

La canne à pêche

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un commentaire
Comments

Super vos conseils


A quand une canne poisson blanc en 11,50m moins lourde et plus rigide en déploiement maxi ?


Bonjour,


Nous avons dans notre gamme une canne qui vous conviendra surement : http://www.caperlan.fr/canne-emmanchement-peche-au-coup-silver-northlake...


Excellente journée à vous,


Christophe

Team Caperlan


très bon conseils et très utiles


Tres bien de rappeler les fondamentaux de la pêche et surtout bien illustré.


tres bon conseils merci


toujours des conseils judicieux,a suivre bien sur!! merci a toute l equipe caperlan !!merci aussi a tous les conseillers vendeurs de decathlon_caperlan!bonne saison a tous!


Conseils tres interessants. Merci.


Bonjour,

Je découvre votre site en cherchant des infos pour me "lancer" dans la pêche au lancer


Je pêche le plus souvent en étang mais me tenterais bien de me risquer a un bord de mer un jour pas la pleine mer par contre

Je recherche un lancer canne et moulinet qui me permettrais cette pratique

je vous remercie de votre aide


Frédéric


HAUT DE PAGE