CARPE EN HIVER - LES MEILLEURS SPOTS OÙ POSER VOS MONTAGES

(9) 4
Comment

Le froid modifie considérablement le comportement de la carpe en hiver. En cette saison, le poisson vit au ralenti, digère lentement et se déplace peu. Dans ces conditions de pêche en eaux froides, le travail préalable d'observation est primordial pour repérer les postes intéressants. Heureusement, ces derniers sont souvent très marqués et donc assez faciles à identifier. Nous vous expliquons aujourd'hui comment trouver les meilleurs spots où tendre vos lignes.

RENDEZ-­VOUS EN TERRAIN CONNU

Si vous souhaitiez profiter de l'hiver pour prospecter de nouveaux coins et vous aventurer hors des "sentiers battus", encore un peu de patience. Il est plus judicieux de poser vos montages dans un lieu que vous connaissez et où vous avez enregistré des touches plus tôt dans la saison. Généralement, les postes actifs en été et en automne le sont également en hiver.

Si vous n'avez pas repéré de zones productives plus tôt dans la saison, vous pouvez toujours tendre vos lignes dans des eaux très fréquentées et pêchées tout au long de l'année. Les carpes y trouvent plus facilement de la nourriture et sont donc plus actives que dans les zones non pêchées.

Si vous débutez la pêche de la carpe en eaux froides, mieux vaut commencer par un petit étang pour acquérir de bonnes bases.

 

Pêcheur à la carpe dans son abri l'hiver

Les carpes sont généralement plus actives dans les zones connues des pêcheurs. La nourriture y est plus abondante.

 

LUMIÈRE SUR LES SPOTS

Vous le savez désormais, les poissons sont moins mobiles en cette période. Les sauts et marsouinages qui indiquent leur présence se font beaucoup plus rares. Pour réussir, prospectez les zones où les poissons se trouvent. Les spots où se tiennent les poissons sont très marqués. Vous pourrez bientôt les repérer facilement.

En premier lieu, même si cela peut paraître évident, les bordures ne sont pas à négliger. Celles­ci abritent une végétation dense et un cadre de vie propice aux développements de larves et autres petits insectes dont les carpes raffolent. La faible profondeur de ces zones favorise le réchauffement de l'eau lorsque le soleil est au plus haut. Les températures plus clémentes de ces zones attirent les carpes.

 

Bord d'étang pour la pêche à la carpe en hiver

Les bordures chauffées par le soleil sont très appréciées des carpes.

Si vous pêchez en lac ou en étang, les hauts­-fonds doivent retenir toute votre attention. Ces endroits où la profondeur est plus faible (entre 1.20 m et 2.50 m) permettent à la végétation aquatique de se maintenir et d'y accueillir tous les petits insectes dont les carpes raffolent. La faible profondeur de la zone permet à l'eau de se réchauffer plus rapidement par temps ensoleillé. Repérer un haut-­fond demande un peu d’expérience, néanmoins quelques signaux peuvent vous mettre rapidement sur la bonne voie. Une tâche foncée est souvent le signe d'un haut­-fond. Vous pouvez également observer si quelques herbes viennent «chatouiller » la surface de l'eau. Si c'est le cas, n'hésitez plus et posez votre ligne à proximité du spot.

 

#L'astuce Caperlan
Profitez de l'été pour aller faire du repérage en prévision des futures sessions hivernales. Les hauts-fonds et obstacles sont beaucoup plus faciles à repérer lorsque l'eau est basse.

Facilement repérables, les bois immergés sont également d'excellents spots à prospecter. En effet, les carpes affectionnent ces secteurs encombrés et calmes pour se reposer. Cependant, il vous faut savoir que le poisson présent sur sa zone de repos ne cherche pas toujours à s'alimenter. Mieux vaut tendre vos lignes à proximité directe de la zone pour essayer de faire sortir la carpe de son abri ou de tenter d'intercepter un poisson à la recherche de nourriture. Si vous réussissez à séduire une carpe à proximité de sa cache, il vous faudra le brider très rapidement pour ne pas lui laisser la possibilité de partir se réfugier dans les branches. Vous risqueriez de casser votre montage et surtout, de blesser la carpe. Soyez particulièrement attentif au moindre bip pour être rapidement sur votre canne.

 

Branches immergées au bord d'un étang en hiver

Ces bois morts forment un excellent poste pour la carpe

 

Maintenant que vous savez quels postes choisir pour vos sessions d'hiver, il ne vous reste plus qu'à être patient et observer avec attention la zone où vous pêchez. La moindre vaguelette, le plus petit remous peut trahir la présence d'une carpe en mouvement ou en train de s'alimenter. Cela n'a l'air de rien, mais de telles informations sont plus que précieuses en cette période de l'année.

La prise d'une carpe dans ces conditions est un magnifique challenge et la satisfaction est immense en cas de réussite. Alors ? Prêt à relever le défi ?

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Comments

Très bon article, très instructif


Bsr merci pour ces commentaires et ces conseils très intéressant très judicieux.Cordialement Gerard.


Bonjour article très intéressant. cldt Patloeuf


merci moi qui ne pêche pas en période hivernale je vêt tenter le coup en tous ka merci pour les conseilles c'est appréciable continuer comme sa je vous souhaite une bonne année 2017 a tout la team


PÊCHE DE LA CARPE
amorcage_enconomie_paye_caperlan

Peu actives en hiver, les carpes sont également moins gloutonnes car une digestion trop longue deviendrait vite énergivore. Hors de question de participer à des "banquets" au fond de l'eau,. Ce changement de comportement va avoir des conséquences directes sur votre stratégie d'amorçage. Plus besoin ici de transporter de grandes quantités d'appâts sur votre spot pour séduire les carpes à grands coups d'amorcages massifs. En eaux froides, aller à l'économie s'avère payant. Petit tour d'horizon des techniques et appâts les plus adaptés.

(2) 3
99,99 €*
4.00 / 5 8 avis
    19,99 €*
    4.70 / 5 36 avis
      HAUT DE PAGE