CEPHALOPODES : UNE PÊCHE PLEINE DE SURPRISES

(7) 1
Comment
Praticable du printemps jusqu'à la fin de l'automne, la pêche des céphalopodes offre de réelles chances de réussite en ce début de saison. Ludique et très accessible, il n'est pas rare d'en attraper plus d'une dizaine en une seule session. Notre guide vous permettra de découvrir le b.a.-ba de cette technique. 
 

MATÉRIEL

Canne et moulinet
Pour débuter cette technique, un ensemble simple et fiable permettra de prendre du plaisir et des seiches au bord de l'eau. Si vous pêchez aux leurres, votre set suffira pour commencer.
 
Il existe des cannes spécialement dédiées à la pratique du EGING. Elles sont résonnantes et sensibles au niveau du scion pour faciliter la détection des touches. La taille de ces cannes varie entre 1.80 m et 2.40 m pour pêcher du bord ou en bateau.
 
Un moulinet de taille 2000 ou 3000 pour pêcher au lancer sera parfaitement adapté. Pour retransmettre au mieux les sensations en action de pêche, il faudra privilégier une tresse fine entre 8/100 et 15/100. Pour le bas de ligne, un fil type fluorocarbone entre 25/100 et 35/100 est conseillé.
 
Les leurres à seiche
 
Il existe différents types de leurres pour la pêche des céphalopodes. On en distingue deux tout particulièrement :
 
Les «lestés »
 
Ces leurres peuvent être lancés à bonne distance pour pêcher aussi bien du bord qu'en bateau. Ils sont très efficaces pour pêcher près du fond.
 

 

 
 
 
 
 
Turlutte lestée Caperlan pêche seiche calmars
Les turluttes EBIKA CAPERLAN sont lestées avec du zamac afin de garantir un leurre sans plomb.
 
Les non-lestés
Turlutte non-lestée flottante Ebika range Caperlan
 
Ces leurres sont utilisés avec des montages en potence. Ils peuvent être montés en complément d'un leurre lesté.
 
montage turlutte flottante Ebika Caperlan
 
 

Les couleurs

 
Pour le choix des coloris, le principe est simple :
 
- coloris naturel pour pêcher en plein jour lorsque l'eau est claire.
 
- coloris orange ou rose pour pêcher dans les eaux teintées.
 
Les trois coloris de leurres céphalopodes Caperlan
 
#L'astuce Caperlan
De nuit, si les touches sont rares, vous pouvez fixer un bâton lumineux au-dessus de votre leurre pour gagner en attractivité.
 

La taille

La taille des leurres à céphalopodes varie de 3 à 20 cm selon les modèles. Les tailles sont exprimées à l'aide d'une mesure japonaise appelée EGI.
 
Principales tailles :
 
 
EGI CM
1.8 5
2.5 8
3.0 10
3.5 11

 

Les petites tailles (1.5/1.8/2.0) sont adaptées pour la pêche des petites seiches tandis que les plus grandes (2.5 à 4.0) sont plus indiquées pour la pêche des grosses seiches et des calamars.

 

LES ANIMATIONS POUR LA PÊCHE DES CÉPHALOPODES

 
Une animation simple et efficace consiste à laisser descendre le leurre dans l'eau jusqu'à sentir un léger «toc», signe que la turlutte est bien posée sur le fond. Ramenez ensuite doucement le leurre. Ce dernier va alors «gratter le fond» afin d'attirer les seiches qui se trouvent à proximité. Si vous ne sentez pas de vibrations dans la canne, c'est que votre turlutte s'est décollée du fond. Ralentissez alors votre animation afin de laisser redescendre le leurre.
 
Si vous sentez un poids se poser sur votre leurre, ferrez immédiatement. Le geste doit être sec pour que le panier accroche bien la seiche.
 
Si gratter le fond ne marche pas, vous pouvez tenter la technique appelée bichi-bachi. D'origine japonaise, cette animation consiste à laisser descendre le leurre jusqu'à mi-eau, puis donner des coups de canne énergiques vers le haut (3 à 4) avant de marquer un bref temps d'arrêt. La touche survient généralement pendant la pause.
 
Vous pouvez alterner ces deux animations à volonté jusqu'à trouver la plus productive. La pêche des céphalopodes n'est pas une science exacte et la technique gagnante peut varier d'un jour à l'autre.
 

 

NOS CONSEILS POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE

- Si vous utilisez un leurre phosphorescent, n'oubliez pas d'emmener avec vous une lampe UV pour recharger la turlutte.

leurre_UV_Caperlan_turlutte_seiche_calamar_ebika

- La pêche de nuit est plus productive que la pêche de jour. Pensez-y !

Pêche de nuit seiche et calamars Caperlan Ebika
 
- Une seiche qui se décroche n'est pas perdue ! Il suffit de relancer le leurre sur le lieu du décrochage pour attirer à nouveau le céphalopode. Ce principe ne s'applique pas si la seiche a craché son encre.
 
- Lorsqu'ils sentent le danger, les céphalopodes crachent de l'encre. Ce liquide noir et épais est très salissant. Gare aux éclaboussures sur les vêtements...
 
- Ayez toujours avec vous une boite de lests pour ajuster rapidement le poids du leurre afin de pêcher à la bonne profondeur.
 
- Une brosse fine permet de nettoyer efficacement le panier de la turlutte sans se piquer les doigts. La canne UKIYO intègre une brosse fine au niveau du talon.
 
- Si vous pêchez côté Atlantique, mieux vaut sortir lorsque les coefficients de marée sont faibles (< 70 ).
 
- N’hésitez pas à changer de poste fréquemment pour aller chercher les céphalopodes
 
Vous disposez désormais de toutes les informations pour vous initier à la pêche des céphalopodes dans les meilleures conditions.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Rédiger un avis
Comments

le bon coin pour pêcher la seiche fond sableux remplie d ' herbiers


19,99 €*
4.50 / 5 8 avis
    ASTUCES VIDEOS
    Benoît Pouydesseau, ingénieur chez Caperlan, vous présente une astuce concernant la pêche de la seiche : comment détecter une touche de céphalopode?
    (9) 1
    HAUT DE PAGE