QUEL ÉQUIPEMENT POUR DÉBUTER LA PÊCHE DU SILURE A LA BOUÉE ?

peche silure bouée

Le silure est l’un des carnassiers les plus énigmatiques, et intrigants d’eau douce. Sa pêche l’est tout autant, et les possibilités pour le capturer sont nombreuses. La pêche à la bouée est l’une des techniques les plus efficaces. Découvrez dans ce conseil l’équipement nécessaire pour découvrir cette pêche et ainsi prendre de beaux silures.

LA CANNE

equipement peche du silure a la bouee

Cette canne ne sert pas à lancer le montage, mais à combattre le poisson. Sa longueur aura deux intérêts : soustraire la ligne au courant et aux obstacles, mais aussi contrer le silure pendant le combat.

Nous vous conseillons donc d’utiliser une canne entre 3 m et 3.50 m. Ces cannes sont puissantes, mais assez souples pendant le combat, ce qui les rend plus confortables et diminue vos risques de décrochages.

LE REPOSE CANNE

Le support de canne doit être vertical afin de positionner la canne bien droite afin de soustraire l’effet du courant sur la ligne, et aussi mieux détecter les touches. Pensez à prendre un support avec une pique longue afin de pouvoir bien le planter dans le sol. Les touches sont parfois violentes, et il est important que la canne soit bien maintenue.

LE MOULINET

C’est un élément encore plus essentiel que la canne, puisque c’est votre réserve de fil et ce qui va retenir le poisson. Le frein sera donc mis à rude épreuve. Privilégiez des moulinets qui peuvent accueillir entre 150 m et 300 m de tresse entre 30/100 et 50/100. Plus vous pêchez dans des milieux contraignants (zones de courants ou vastes espaces), plus vous aurez besoin de monter en taille de tresse et de puissance de frein. Les tailles 5000 à 8000 sont donc conseillées, et les freins doivent avoir une puissance d’au moins 15 kg.

LE MONTAGE

montage-silure

LE FLOTTEUR

La taille du flotteur est à sélectionner en rapport avec votre vif. Ils vont en général de 100 gr à 300 gr. Certains modèles ont des supports à bâtonnets lumineux qui permettent de bien repérer le flotteur par faible luminosité. D’autres ont des drapeaux pour la visibilité à longue distance.

 

LE BRIN CASSANT

Le brin cassant est le nylon qui relie votre ligne principale à la bouée. Privilégiez des nylons de faibles diamètres (20/100 - 30/100) qui casseront à la touche. Adaptez la longueur en fonction de votre spot de pêche. En général, la longueur recommandée est de 2 m à 4 m.

 

LA BOUÉE

La bouée est l’élément central de cette pêche. Il va vous permettre de bien tendre la ligne et pouvoir positionner votre appât sur la couche supérieure de l’eau. Choisissez une bouée visible et un lest (entre 5 kg et 10 kg) bien maintenu par une corde. Pour la déposer, vous aurez besoin d’une embarcation ou d’une paire de waders.

CONCLUSION

Vous connaissez maintenant l’équipement est nécessaire pour débuter la pêche du silure. Nous vous souhaitons des combats mémorables avec ce prédateur sans égal en eau douce.

LES CONSEILS PRÉFÉRÉS DES PÊCHEURS DE CARNASSIERS

TOUS NOS CONSEILS POUR LA PÊCHE
conseils_2

La touche des carnassiers en hiver est parfois très discrète. Pour cela, il est intéressant d’ajouter un hameçon triple sur son leurre souple, pour optimiser ses chances de capture. Découvrez dans ce conseil comment réaliser un montage qui préservera votre leurre tout en augmentant votre efficacité.

(26) 20
TOUS NOS CONSEILS POUR LA PÊCHE
montage peche du silure a la bouee
Le silure est l’un des carnassiers les plus énigmatiques, et intrigants d’eau douce. Sa pêche l’est toute autant, et les possibilités pour le capturer sont nombreuses. La pêche à la bouée est l’une des techniques les plus efficaces. Découvrez dans ce conseil l’équipement nécessaire pour découvrir cette pêche et ainsi prendre de beaux silures.

LA PANOPLIE POUR LA PÊCHE DU SILURE

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à écrire un commentaire

Rédiger un commentaire
HAUT DE PAGE